L’engagement des femmes dans le mouvement Idle No More touche une étudiante de la Laurentienne

idle-no-more-logoÉmilie Obomsawin est une étudiante à l’Université Laurentienne qui s’est engagée dans le mouvement Idle No More. L’engagement des femmes dans le mouvement a incité Émilie Obomsawin à prendre part aux manifestations et à faire valoir les droits des autochtones. La journaliste Amélie Cyr l’a rencontrée.

Écoutez l’entrevue

Publicités

A propos salle des nouvelles

La salle des nouvelles est le laboratoire des étudiants du programme d'études journalistiques de l'Université de Sudbury.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’engagement des femmes dans le mouvement Idle No More touche une étudiante de la Laurentienne

  1. Pierre Zundel dit :

    Excellente entrevue – le sujet est d’actualité et c’est bien d’entendre une jeune femme francophone autochtone se prononcer avec un discours si bien nuancé à ce sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s