Est-ce que les étudiants savent bien écrire en français ?

Image

Un article de Mélanie Proulx

« [La grammaire] est essentielle pour une bonne communication et partage du message. Donc, tu veux que ça soit clair et précis et que tout le monde puisse comprendre qu’est-ce que tu dis. » — Sarah Noël, Agente de communication de l’Université de Sudbury.

Avec le développement technologique et les programmes d’autocorrection des programmes de rédactions de textes, beaucoup de nos connaissances en grammaire sont rendues au fond de nos cerveaux à accumuler de la poussière et des toiles d’araignées. Malgré que la technologie soit bonne, elle n’est pas parfaite et ce que plusieurs professeurs remarquent c’est que dans les cours de langue française plusieurs élèves semblent avoir besoin d’épousseter leurs connaissances en grammaire. Ils éprouvent beaucoup de difficultés à distinguer entre les homophones ou bien accorder leurs phrases. Donc, avec des fonds provenant du ministère de la Formation et des collèges et universités, l’Université de Sudbury en collaboration avec l’Université Laurentienne ont mis sur pied un programme en ligne appelé La machine à écrire.

Ce programme est une série de vidéos interactives complètement gratuites qui visent à revoir les règles de grammaire en cinq grandes catégories importantes : la nature des mots, la conjugaison, les anglicismes, les homophones et la syntaxe. Elle contient des vidéos, des questionnaires interactifs, des liens à d’autres questions pratiques, accès à un forum de communication auquel vous pouvez poser des questions, faire des commentaires ou des suggestions et vous recevrez une infolettre de la part du programme. La participation est cent pour cent autonome, donc l’infolettre vous guide dans l’utilisation du programme. Elle est disponible depuis le mois de janvier pour tous ceux qui s’y intéressent. Les étudiants des Universités affiliées à la Laurentienne peuvent s’inscrire sur le site D2L (d2l.laurentienne.ca) mais aussi pour les personnes de langue française qui ne font pas partie d’une Université affiliée avec la Laurentienne, le programme est offert sur le site www.machineaecrire.ca.

Cet outil vise à encourager les francophones à poursuivre des études postsecondaires en français en offrant une façon de les mettre à niveau en grammaire. Donc, la Machine à écrire cherche à possiblement devenir un outil utilisé au secondaire aussi. Le projet a été présenté aux conseils scolaires francophones en Ontario et, jusqu’à maintenant, la réaction semble être très positive. Puisque le programme est encore très nouveau, les plans futurs pour développer le programme sont à déterminer. Le projet de La machine à écrire est un programme de révision très profond et très impressionnant.

Pour plus d’information visitez :

www.machineaecrire.ca

facebook.com/machineaecrire

ou envoyez un courriel à

info@machineaecrire.ca

Publicités

A propos salle des nouvelles

La salle des nouvelles est le laboratoire des étudiants du programme d'études journalistiques de l'Université de Sudbury.
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s