Changements climatiques, une réalité même au Canada

Steven-guilbeault-400Un article de Catherine Levac publié dans Le Voyageur du 3 avril 2013

Les changements climatiques, le réchauffement de la planète, sont les principaux thèmes abordés dans la conférence de Steven Guilbeault le 8 avril à l’Université Laurentienne. Les changements climatiques : enjeux et solution est présentée par l’ACFAS (Association francophone pour le savoir), dans le cadre des 20e Journées des sciences et savoirs.

M. Guilbeault est très impliqué dans la lutte aux changements climatiques. Il porte notamment le titre de coordonnateur général adjoint chez Équiterre, qui a pour mission de bâtir un mouvement de société, afin qu’elle fasse des choix écologiques, équitables et solidaires. Il a coordonné pendant 10 ans la campagne Climat et énergie chez Greenpeace et il a participé à la plupart des rencontres des Nations Unies portant sur les changements climatiques. En 2009, Steven Guilbeault a publié un livre intitulé « Alerte! Le Québec à l’heure des changements climatiques.

Dans sa conférence, M. Guilbeault explique ce que sont les enjeux climatiques, quelle est la réalité ici au Canada, et quelles sont les solutions possibles pour diminuer les répercussions des changements climatiques. Il donne entre autres des exemples d’entreprises qui veulent faire des profits, mais pas de n’importe quelle façon et pas à n’importe quel prix.

Le conférencier croit qu’il est important de se soucier des enjeux climatiques parce que c’est une réalité menaçante. « Selon les Nations Unies, selon plusieurs organismes, c’est la plus grande menace à laquelle l’humanité fait face. » M. Guilbeault explique que les États-Unis considèrent les changements climatiques comme un enjeu de sécurité nationale. « Ce n’est pas parce que nous sommes au Canada que nous serons épargnés. Chaque fois que l’on dépense 1 $, il y a des empreintes environnementales et il y a une émission de gaz à effet de serre, que ce soit pour acheter de la nourriture ou des biens de consommation. »

M. Guilbeault dit que malgré le gouvernement conservateur qui ne s’intéresse peu ou pas à la question des enjeux climatiques, la majorité des Canadiens s’y intéresse et veut de l’action. Il précise qu’il est possible de faire une différence dans les changements climatiques. « Il y a ce qu’on peut faire dans la vie de tous les jours. Si on choisit de consommer moins, de consommer mieux. » et il ajoute que la population canadienne doit prendre conscience de comment elle peut faire de meilleurs choix, par exemple d’acheter des aliments produits localement.

La conférence Les changements climatiques : enjeux et solutions sera présentée à 19 h à l’Auditorium Fraser, le lundi 8 avril. L’entrée est gratuite, il suffit de réserver sa place par courriel à acfas-sudbury@laurentienne.ca.

 

Entrevue réalisée par Gervais Yinda sur les 20e Journées des Sciences et Savoirs de l’Acfas-Sudbury avec John Marin Tamayo, président de l’association.

 

 

Publicités

A propos salle des nouvelles

La salle des nouvelles est le laboratoire des étudiants du programme d'études journalistiques de l'Université de Sudbury.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s