La musique contemporaine sudburoise au Congrès européen de saxophone en Espagne

SaxophonesGabriela Garcia, collaboration spéciale

Ggarcia.info@gmail.com  

CIUDAD REAL, Espagne – Une pièce du compositeur sudburois, Robert Lemay a été présentée dans le cadre du 1er Congrès européen de saxophone pour célébrer le 200e anniversaire de naissance de l’inventeur du saxophone, Adolphe Sax.

L’esprit de ce congrès, qui a eu lieu à Ciudad Real en Espagne du 1er au 4 mai, est de rendre la culture européenne du saxophone accessible au public ainsi que la culture musicale dédiée à cet instrument.

La pièce « Tentation d’exil »de Robert Lemay a été présentée dans le répertoire du Groupe de saxophones du conservatoire supérieur Manuel Castillo de Séville. Cette pièce contemporaine a été inspirée par un poème de l’écrivaine franco-canadienne Caroline-Anne Coulombe qui a publié des recueils aux éditions Le Nordir. « L’idée que j’ai eue en lisant ce poème, soutient Robert Lemay, est celle d’un peuple qui sent son appartenance à un pays mais qui n’a pas de pays physique. C’est comme les francophones au Nouveau-Brunswick  ou  les Franco-Ontariens, qui sont des peuples, mais qui n’ont pas de territoire. »

Le chef d’orchestre du groupe sévillan, José Antonio Santos Salas, a été attiré par l’ensemble de l’œuvre de Robert Lemay et lui a spécialement commandé la composition d’une pièce pour son ensemble de douze saxophones. «Pendant un congrès international du saxophone M. Lemay a contacté le quatuor dont je fais partie pour nous faire connaitre ses œuvres. C’est par la suite que je lui ai proposé de composer une pièce pour l’ensemble de douze saxophones dont je suis le chef d’orchestre » soutient José Antonio Santos Salas. La pièce Tentation d’exil fait partie du répertoire obligatoire du cursus de saxophones du Conservatoire supérieur Manuel de Castillo à Séville où les étudiants apprennent à maîtriser leur instrument en apprenant cette pièce.

Cet évènement d’envergure européenne a rassemblé un grand nombre de passionnés du saxophone qui ont pu participer et profiter de différentes activités : concerts, conférences, expositions et classes de maître, entre autres. « L’importance de cet évènement est hors pair, car il y a déjà eu des congrès internationaux, mais c’est la première fois qu’on organise un congrès européen du saxophone. C’est une grande opportunité qui permet  d’offrir [au public] des innovations ainsi que la participation et l’apport des congressistes lors d’exposés » explique Francisco Martínez, directeur artistique d’EurSax 2014. Le comité organisateur a choisi la petite ville de Ciudad Real, située à 200 kilomètres au sud de Madrid, en Espagne, comme ville d’accueil en raison de « son emplacement et de l’équipement que nous offrent son nouveau conservatoire. Si on avait organisé cette activité à Madrid, les coûts auraient été  très élevés et peut-être que l’événement serait passé inaperçu » précise Francisco Martínez.

 

Publicités

A propos salle des nouvelles

La salle des nouvelles est le laboratoire des étudiants du programme d'études journalistiques de l'Université de Sudbury.
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s