Rencontrer le premier ministre

Une expérience inoubliable pour deux de nos étudiantes qui ont eu la chance de rencontrer Justin Trudeau alors qu’il était de passage à Sudbury en décembre 2013.

Janik Guy et Gabriela Garcia en compagnie de Justin Trudeau. Décembre 2013

Janik Guy et Gabriela Garcia en compagnie de Justin Trudeau. Décembre 2013

Relisez l’article qu’elles ont préparé à l’époque.

Confiance au Parti libéral du Canada

 Par Gabriela Garcia et Janik Guy

Trudeau

Écoutez un extrait d’entrevue avec Justin Trudeau

SUDBURY — Justin Trudeau a rencontré des partisans pendant une tournée dans le but de gagner leur appui et leur confiance. C’est au Collège Boréal, le 13 décembre, lors d’un déjeuner de l’Association du Parti libéral que le chef du parti renforce l’importance de gagner la confiance des Canadiens. Le message que M. Trudeau partage avec ses partisans est la confiance au Parti libéral afin d’assurer une victoire aux prochaines élections.

Le récent article de John Ivison « As PM prepares for Israel trip, speculation abounds: Will he resign after he returns? » publié dans le National Post du 4 décembre, spécule sur les rumeurs de démission de Stephen Harper qui pourrait avoir lieu après sa visite en Israël. Face à ce sujet, Justin Trudeau préfère ne pas répondre à cette spéculation de façon directe. C’est avec transparence qu’il s’appuie sur la ligne du parti et soutient que la politique n‘est pas un combat entre partis : « Je ne me préoccupe pas tellement de mes adversaires, je passe mon temps à me concentrer sur les Canadiens, sur les communautés qui font face à des difficultés, mais aussi à des opportunités ». Il insiste sur le fait que la politique devrait servir les gens qui ont différentes opinions. Il semble que la rumeur de démission du premier ministre n’a pas d’impact sur la façon de Justin Trudeau d’exécuter sa stratégie politique.

Plusieurs Canadiens croient que l’élection de Justin Trudeau serait la solution facile pour défaire le gouvernement conservateur de Stephen Harper. Justin Trudeau ne semble pas concerné par cette opinion puisque selon lui, les Canadiens devraient voter pour la vision de son Parti plutôt que de voter contre le gouvernement actuel. Les libéraux ont tout de même un grand défi à surmonter : passer de 36 sièges à plus de 170 sièges à la Chambre des communes. Depuis un an, le Parti libéral s’efforce à chercher la confiance et l’appui des Canadiens. Par contre, Justin Trudeau admet qu’il y a encore beaucoup d’obstacles à surmonter pour arriver à être élu : « On sait qu’il y a beaucoup de chemin à faire d’ici 2015 pour concrétiser cet appui pour démontrer que nous sommes prêts, en tant que Parti, de gouverner ce pays comme il le faut ».

Seul le temps nous dira si les rumeurs du National Post se concrétisent. En attendant, Justin Trudeau prépare le Parti libéral à mieux comprendre les besoins des Canadiens. Si l’idéologie du Parti peut remplir ces besoins, le Parti libéral deviendra plus crédible afin de regagner la confiance de l’électorat canadien. Une recette qui pourra assurer une victoire pour Justin Trudeau.

Publicités

A propos salle des nouvelles

La salle des nouvelles est le laboratoire des étudiants du programme d'études journalistiques de l'Université de Sudbury.
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s